L’accord préalable avant un soin

 

Pour un soin à distance, il me faut toujours l’accord de la personne !

Cela semble évident et pourtant on me demande régulièrement  d’envoyer un soin à un mari jaloux ou à un ado en crise sans qu’il le sache, « parce que sinon, il ne serait pas d’accord « .

Bien entendu, je refuse toujours et j’explique que je ne veux pas aller contre le libre-arbitre d’une personne ! Aller contre la volonté d’une personne ne fait pas partie de mon éthique.

Pour les jeunes enfants et les animaux, je demande la permission à l’âme avant. En principe la demande est toujours bien accueillie.

 Il ne m'est arrivé que 2 fois que le soin soit refusé :

Une fois pour un bébé qui venait de connaître une naissance difficile. Il m'a envoyé promener vertement, alors que je reformulais la question une 2ème fois ! Également avec un vieux chat malade, tout aussi aimable, qui n'a jamais voulu que je l'approche ... même à distance !

Dans ces deux cas la jeune maman et la maîtresse ont semblé perplexes …  Mais je n’ai fait que leur dire la vérité et respecter l’être.

Inutile également de traîner par la peau du cou votre compagnon rétif. Bien sûr je m’appliquerai à lui faire un soin, mais il y a de fortes chances pour que cela marche moins bien, ou que le problème revienne aussi vite, afin qu’il puisse vous dire : « tu vois je te l’avais bien dit, cela ne marche pas ! »

Je fais référence au dicton : « on ne force pas à boire un âne qui n’a pas soif ! »

Tant que j’y suis, je ne pratique ni désenvoutement ni  «retour d’affection», ni élimination de maîtresse gênante ou de patron  antipathique … lol !

JE SOIGNE …c’est tout et c’est déjà beaucoup !

Marie-Capucine,                                                                                              Guérisseuse-Magnétiseuse

 

Cliquez ICI pour me rejoindre sur ma page Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.