Le réflexe de tranquillité

 

 

Choisir un lieu tranquille, adopter une position confortable, fermer les yeux et relâcher, un à un, les muscles depuis les pieds jusqu’à la tête.
Inspirer par le nez et, à chaque expiration, répéter mentalement une expression ou un mot positif. Rester concentré pour ne pas vous endormir.
Garder une attitude passive, sans réagir aux émotions qui envahissent le corps, sans donner suite aux pensées qui surgissent dans l’esprit.
Inspirer par le nez et expirer par la bouche en répétant la phrase ou le mot positif.
Après quelques minutes, progressivement, le corps se détend, le rythme respiratoire se ralentit, la consommation d’oxygène diminue, le cœur bat moins vite, la pression artérielle s’abaisse, la tension musculaire se relâche, le cerveau, entre veille et sommeil, est parcouru d’ondes alpha.
La relaxation est profonde, le sentiment de bien être aussi.
En pratiquant cet exercice tous les jours pendant dix à vingt minutes, le système nerveux autonome parasympathique est activé et du coup l’apparition de toute une série de processus réparateurs.
Avec un peu de pratique, cet exercice est de plus en plus facile à obtenir et ses effets sont de plus en plus durables. Un véritable réflexe de tranquillité s’installe.
Extrait du livre de Thierry Janssen « La solution intérieure »

 

Si vous désirez me joindre , voyez la rubrique « Contact » ou cliquez ICI