Les aliments acidifiants et alcalinisants – 2e partie

 

 

 Considérez cette liste à titre informatif seulement et non comme un absolu. Selon ce que l’on lit sur l’internet et dans les livres, certains aliments peu ou acidifiants différent.

En premier je vous propose une liste d’aliments acidifiants ou très acidifiants. En second les aliments peu ou moyennement acidifiants.

Il est important de noter que le degré d’alcalinité ou d’acidité d’un aliment peut varier selon le sol dans lequel la plante est cultivée (ou la nourriture avec laquelle un animal est nourri), la variété et le moment de la cueillette.

Les personnes en bonne santé supporteront plus facilement des aliments « plutôt acidifiants » ou « légèrement acidifiant » alors qu’une personne affaiblie ou malade pas du tout.

Les aliments acides ou moyennement acides sont mieux tolérés le matin par les personnes bien portantes, et plutôt en milieu de journée pour les autres.

De même, les aliments acides sont mieux métabolisés par temps chaud et ensoleillé et lorsque l’on est reposé plutôt que fatigué.

En dernier, la liste des aliments alcalinisants. Je pense que nous allons découvrir de nouvelles informations sur ce passionnant sujet d’équilibre acido-basique dans les prochaines années.

 

 

Les aliments acidifiants

 

. L’alcool en général, surtout les vins lourds et les alcools forts

. Le café, le thé noir, le cacao

. Le sucre blanc et tout ce qui en contient

. Le sirop de glucose, le fructose industriel

. Tous les sodas et boissons énergisantes

. Les glaces, les pâtisseries, les viennoiseries

. Les graisses animales : beurre cuit, saindoux

. Les graisses végétales raffinées, les huiles végétales raffinées du commerce et les margarines hydrogénées

. Les sauces grasses et farineuses

. Les laitages surtout en excès

. Les fromages fermentés et vieillis, surtout les pâtes molles au goût piquant, certaines pâtes dures corsées, surtout le parmesan, gouda

. Le petit lait de plus de 2 heures, lait caillé, yaourt, faisselle industriels

. La viande (surtout le porc), les abats et la charcuterie, le jambon fumé

. Le poisson surtout le thon et le saumon (surtout en boite)

. Les œufs de batterie

. Toutes les céréales raffinées complètes ou pas, surtout le millet et l’avoine (surtout en flocons),  le pain, les nouilles au froment, les pâtes à tarte du commerce, les biscuits …

. L’excès de fruits doux, les fruits pas assez mûrs, les fruits acides

. Abricots secs du commerce (blanchis, soufrés et souvent enduits de sirop de glucose)

. Les jus de fruits du commerce

. Les légumes acides : tomate, rhubarbe, cresson, oseille, aubergine

. La choucroute industrielle

. Parmi les légumineuses : grains de soja, pois chiche, haricots rouge,

. Parmi les graines oléagineuses : les noix, noisettes, cacahuètes, noix de pécan, pistache, graines de courge et tournesol

. Les olives vertes et noires conservées dans de la saumure vinaigrée

. Les câpres et cornichons au vinaigre

. Les vinaigres industriels

. L’aspartam

. Sirop de céréales, le miel industriel

. Levure de bière, piment, moutarde, mayonnaise, ketchup

. Barbecue, friture, micro-ondes

. Eau gazéifiée à grosses bulles,

. Fumage, salaison, congélation, surgelation

. Chlorure de magnésium

 

 

 

Les aliments moyennement acidifiants

 

Boissons :

. Les laits végétaux

. Les kéfirs de fruits et de lait, le kombucha

. Le vinaigre de cidre non industriel, tamari,

. Les vins cultivés en biodynamie, le cidre artisanal, la bière légère

. L’eau gazéifiée à fines bulles

 

Les sucres :

. Le miel non pasteurisé, sirop d’agave, d’érable, sucre de noix de coco,

. Les édulcorants comme le maltitol, sorbitol, xylitol

. Le beurre clarifié ou ghee, la graisse de noix de coco

 

Les produits laitiers :

Le lait, la crème, fromage blanc, beurre cru, yaourt.

. Les fromages frais à pate molle

 

. Les fruits légèrement acides au goût, les jus d’agrumes maison

Les fruits secs :

Pruneaux, figue, mangue, ananas, poire, pomme

 

Les graines oléagineuses :

. Les noisettes, noix de cajou, noix de pécan, noix de coco, graines de tournesol, de courge, de lin, de sésame

 

Viande et produits de la mer :

. La volaille maigre

. Poissons maigres : cabillaud, bar, merlan, sole, truite

. Les fruits de mer et les crustacés

 

Les légumes : le cresson, l’oseille, la rhubarbe, l’asperge, les choux de Bruxelles

. Les légumes lacto-fermentés

. Les légumineuses : tofu, pois verts, haricots blancs, flageolets

Les céréales :

. Le pain complet avec levain, les nouilles semi-complètes, les flocons d’avoine.

 

 

Les aliments alcalinisants

 

. Les légumes verts crus et peu cuits,

. Toutes les salades (sauf cresson) et les salades sauvages sauf l’oseille

. Les légumes colorés, carottes, betteraves, poivrons, raves, radis, céleri (sauf tomate, asperge, choux de Bruxelles)

. Les jus de légumes frais maison (surtout fait à l’extracteur de jus)

. Toutes les algues

. Les pommes de terre (non frites et surtout cuites en robe des champs à la vapeur), les patates douces, les châtaignes, les avocats, le gingembre,

. Les champignons de Paris de souche et les champignons sauvages en petite quantité

. Le lait frais cru, le petit-lait très frais (moins de 2 heures), fromage genre cottage sans matières grasses

. Lait et yaourt de soja, miso et tempeh (soja fermenté)

. Les fruits secs (surtout trempés de la veille) comme les raisins, dattes et abricots doux

. Les amandes, les noix du Brésil

. Les olives noires conservées dans l’huile

. Les graines de citrouille

. Tous les fruits frais et mûrs, surtout les bananes, les raisins frais rouges et blancs, figues fraîches, abricots (sauf ceux acides au goût)

. Les jus de fruits frais sans trop d’agrumes

. L’orge complet (ou mondé) le maïs en épi, grains et polenta, le quinoa, le riz complet, l’épeautre, le seigle, le sarrasin

. Les pains aux blés anciens (kamut ou épeautre)

. Les laits de céréales (riz, amandes, quinoa …)

. Les huitres fraîches

. Les œufs biologiques ou apparentés

. Toutes les herbes aromatiques et à tisanes

. Les épices et fines herbes

. Le sel de mer non raffiné, gomasio (graines de sésame grillées moulues avec du sel de mer non raffiné)

. Les graines germées de céréales et légumineuses

. Les huiles biologiques et 1er pression à froid, les margarines végétales non hydrogénées

. Café de céréales torréfies ou de plantes comme la chicorée, le thé vert

. Sucre intégral ou complet, mélasse biologique, le poiré, concentrés de pommes et dattes

. Édulcorants naturels comme la stévia

. Agriculture bio-dynamique, agriculture biologique, ferme artisanale, maraîcher local à culture raisonnée

. Les meilleurs minéraux alcalinisant sont le calcium, le magnésium, le fer le potassium et le sodium.

 

Marie-Capucine, la Guérisseuse-Magnétiseuse de la page Facebook « Magnétisme et soins à distance »

 

*Voir l’article « Les aliments acidifiants et alcalinisants 1er partie »

 

Sources : « Gérer votre équilibre acido-basique » de Christophe Vasey – « Terrain acidifié – Petit manuel de détoxication acido-basique » de Jacques Fontaine

Je vous saurais gré si vous désirez partager cet article, de faire suivre mon prénom, celui de ma page (Magnétisme et soins à distance, la page de Marie-Capucine Guérisseuse) et/ou le nom de mon site (guerisseuse-magnetiseuse.net)